Eichrom collabore avec EDF !

Le repérage de l’amiante avant travaux dans les centrales nucléaires: Eichrom a accueilli 27 experts amiante des 19 centrales EDF pour une visite de leurs laboratoires et un partage d’expérience afin de préparer ensemble les opérations à venir.

Les travaux de rénovation du parc nucléaire français afin d’augmenter le niveau de sûreté des réacteurs (le grand carénage) et le démantèlement des installations nucléaires sont des projets qui soulèvent de nombreuses problématiques pour la sécurité des chantiers. La conduite de la gestion des risques implique certains risques spécifiques, comme ceux liés aux rayonnements ionisants, ou les risques liés à la perte de mémoire de conception. De même, les travaux sur de telles installations conduisent à la gestion de risques liés à tout chantier de déconstruction, tels que l’amiante. Plus des trois quarts des installations nucléaires françaises ont été construites après 1950 et avant 1997, c’est-à-dire pendant l’âge d’or de l’amiante. La double contrainte radioactivité et amiante est susceptible d’être rencontrée. 

EDF, depuis plusieurs années, s’est attaché à mettre en place une organisation efficace afin de répondre à ces problématiques et risques, que ce soit sur ses centrales nucléaires, thermiques mais également ses ouvrages hydrauliques. Par le décret du 9 mai 2017, sont fixées les conditions et modalités du repérage avant travaux de l’amiante et c’est dans ce sens que le groupe EDF a recruté et formé de très nombreux experts dans le domaine de l’amiante pour qui il est important de comprendre le fonctionnement du laboratoire d’analyse spécialisé sur échantillons « nucléaires ».

Dans un secteur très concurrentiel qu’est le monde de l’analyse d’amiante conventionnel (avec plus de 40 laboratoires accrédités), Eichrom a su naturellement se positionner et s’imposer dans l’industrie nucléaire comme le leader des analyses d’amiante sur échantillons radioactifs ou potentiellement radioactifs. Passé de 14 collaborateurs à 50 en moins de 2 ans, avec une croissance de son chiffre d’affaires de plus de 20% ces deux dernières années, les équipes d’Eichrom traitent plus de 100 000 échantillons par an dans ses laboratoires situés dans la périphérie de Rennes (Bruz – 35), que ce soit sur des matériaux du bâti, des filtres d’empoussièrement (ambiants et sur opérateurs) ou des enrobés routiers issus de sites nucléaires ou non.

Les Laboratoires Eichrom ont eu le plaisir d’accueillir le réseau des correspondants amiante de la Direction de la Production Nucléaire animée par l’UNIE (Unité d’Ingénierie basée à Saint-Denis). Cette journée de travail a permis à tous les acteurs EDF venant de toute la France de découvrir les laboratoires Eichrom en charge des analyses sur échantillons issus des différents zonages au sein des installations d’EDF et de travailler sur le retour d'expérience des repérages avant travaux déjà menés. En effet, le nombre de chantiers, et donc d’échantillons à analyser, va augmenter de manière très significative dans les prochains mois. Une bonne coordination est donc indispensable entre EDF et Eichrom pour préparer ensemble les opérations à venir. 

 

› Toutes les actualités

Revenir