Eichrom à la Monticello Conference

Logo Monticello Conference

La conférence de Monticello porte sur l’amiante environnemental, qui inclut les Particules Minérales Allongées (PMA) asbestiformes et non asbestiformes présentes à l’état naturel. Ce congrès fait l’état des connaissances sur la minéralogie, les effets sanitaires, les expériences invivo et invitro ainsi que les mécanismes qui permettent l’inhalation des PMA. Ces thématiques doivent permettent de conclure sur la toxicité de ces PMA non asbestiformes. Doivent-elles être considérées au même titre que l’amiante comme dangereuses pour la santé ?

Travaillant sur la question depuis plus de quarante ans, les américains sont référents dans le domaine. En France, cette problématique de l’amiante environnemental a été mis en évidence en 2013 lors de l’analyse d’enrobés bitumineux. La norme en vigueur n’est pas adaptée puisqu’il est impossible de faire la distinction entre amiante et PMA non asbestiformes.

En réponse, Eichrom a développé une méthode interne d’analyse des matériaux naturels en se basant sur les recommandations de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail), qui s’appuient notamment sur des normes et des articles scientifiques américains.


De nombreux spécialistes, tels que M. Chatfield dont une méthode d’analyse de l’amiante porte son nom, interviendront lors du congrès. Erell Léocat, Docteur Géologue, spécialiste en Minéralogie et Pétrologie chez Eichrom aura l’honneur de présenter une conférence sur l’état des connaissances en France au regard de la législation et des rapports de l’ANSES de 2015 et 2017.

Les échanges autour de chaque thématique seront résumés sous forme d’écrits pour être publiés dans la revue scientifique « Toxicology and Applied Pharmacology » pour conclure sur l’impact de l’amiante environnemental sur la santé humaine.

› Toutes les actualités

Revenir